PROTECTION DES ENFANTS DES RUES

Les droits fondamentaux énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme (tels que l’accès à l’eau, à l’alimentat­ion, à la santé, à l’éducation, à la culture, la liberté d’expression, la liberté d’association…) doivent être accessibles à chaque être humain. Défendre ces droits, prendre en compte la réalité des inégalités, en comprendre les causes et agir pour les combattre sont les bases des valeurs de notre association de protection des enfants des rues à Madagascar.

Grandir Ailleurs a donc mis en place le Programme de protection des enfants des rues qui agit à travers 5 dispositifs :

bibliopousse iconActivités Jour

Nos Activités Jour ont lieu en journée et dans des quartiers différents chaque semaine, afin que tous les enfants en situations de rue d’Antsirabe puissent en bénéficier. En plus d’offrir un accès à la culture et un espace ludique à un public qui en est très souvent privé, nos trois Activités Jours mettent en avant des enseignements variés.


 

lune bleueÉquipe Mobile d’Aide

Notre Equipe Mobile d’Aide (EMA) permet aux enfants de la rue de bénéficier d’un service médical, psychologique, éducatif et social sur leur lieu de vie, grâce à des maraudes effectuées un soir par semaine.

 

Centre d’Hébergement Temporaire

Notre Centre d’Hébergement Temporaire (CHT) accueille les enfants de la rue âgés de 10 à 15 ans (qui vivent et dorment dans la rue), la nuit à Antsirabe.

 

Accompagnement Social

Pour aider les enfants à sortir de la rue et à améliorer leur situation sociale durablement, l’association a mis en place une équipe d’Accompagnement Social (AS).

 

externat bleuExternat

L’Externat prend en charge les jeunes anciennement suivis en Internat, dispositif qui a fermé ses portes en 2016 suite à la restructuration de notre Programme de Protection des Enfants des Rues. L’objectif ? Assurer petit à petit l’autonomie complète de ces jeunes.

 

Les actualités du Programme de Protection des Enfants des rues

1,2,3, Nous irons…

1,2,3, Nous irons… C’est un peu la chanson qu’auraient pu chantonner les enfants du CHT (Centre d’Hébergement Temporaire) sur la route en direction de la ferme de Tombontsoa. Le 15 juin 2018 était un vendredi pas comme les autres. Njaka, stagiaire de l’équipe PPER, épaulé par nos 2 bénévoles Julie et Marion ainsi que de notre éducateur Arsène ont organisé une journée à la ferme, pour la plus grande joie de nos jeunes.

lire plus

Portrait : Irène, à l’initiative d’une campagne de dons collaborative en faveur des enfants des rues d’Antsirabe

Naturopathe de formation, Irène agit en tant que bénévole au sein du centre de médecine naturelle Aromathérapie Sans Frontières, situé à Madagascar dans la ville d’Antsirabe. Elle vient également en aide aux enfants de Grandir à Antsirabe. En mars 2018, Irène lance son projet de financement collaboratif et fait appel à la générosité des personnes, le but étant d’améliorer l’hygiène et les soins des enfants des rues.

lire plus