À Madagascar, les bénévoles se mobilisent pour l’association

→ Rencontre avec Larissa, Murielle et Rose 

Elles ont entre 19 et 25 ans, sont malagasy et ont décidé de s’impliquer dans l’association locale pendant les vacances scolaires avant de reprendre la route de l’université à la rentrée. Larissa, Murielle et Rose ont connu l’association via les réseaux sociaux, la page Facebook de l’association et ont suivi pour certaines des cours de droit associatif qui les ont décidées à entrer en contact avec l’organisme.

Un premier pas dans le monde associatif

Photo des bénévoles à Madagascar 4

Pour elles, l’engagement dans notre association de Protection des enfants des rues permet d’acquérir une expérience très grande et enrichissante.

Murielle, qui souhaite elle-même créer une association après ses études, prend cette aventure comme un moyen de mettre un pied dans le monde associatif.

Les jeunes femmes n’avaient aucune expérience dans le bénévolat. Pendant leurs premières activités, l’appréhension était présente mais au fur et à mesure des journées passées en tant que bénévoles, la bonne ambiance a pris le dessus et les filles ont pu s’intégrer dans les animations de jour que propose l’association chaque semaine, DanseLaRue, le BiblioPousse et CinéRue.

Lire aussi :  Paroles du slam des enfants des rues (FR et MG)

« Tous les habitants sont témoins des discriminations envers les enfants des rues mais peu se mobilisent pour faire avancer la situation »

Elles ont décidé de s’engager auprès de notre association car la vie des enfants dans la rue est une réalité à Antsirabe. D’après elles, tous les habitants sont témoins des discriminations envers les enfants des rues mais peu se mobilisent pour faire avancer la situation. Tous connaissent les conditions de vie de ces enfants et pour les filles, il est important de sensibiliser la population à cette “dure réalité”.

Pendant les activités, les bénévoles sont un appui aux travailleurs sociaux. Elles aident à l’animation des activités avec les assistants sociaux de l’association. La bonne humeur et le soutien qu’elles apportent permettent aux activités de se dérouler dans de bonnes conditions.

À ce jour, notre association locale compte aujourd’hui 6 bénévoles locaux pour les Activités Jour.

Photo des bénévoles à Madagascar 2

Les droits des enfants à Madagascar

Les droits des enfants à Madagascar

Une mise en perspective des droits énoncés par la Convention Internationale des Droits de l’Enfant avec la situation à Madagascar et les actions de nos associations partenaires locales.

lire plus

À Madagascar, les bénévoles se mobilisent pour l’association