En bref, l'OSCAPE c'est quoi ?

L’Organisation de la Société Civile d’Antsirabe Pour l’Enfance, OSCAPE pour les intimes, est créée en 2011… Sa vocation ? Réunir les associations de la ville afin d’organiser une meilleure prise en charge des enfants vulnérables. Il s’agit d’un réseau fort de 28 associations membres, qui vise à mutualiser les forces de chacun au service d’une ambition commune. Un diagnostic global est mené régulièrement : il s’agit d’organiser un État des lieux général des associations.

L’objectif ? Identifier les besoins pour établir un plan d’action annuel qui varie en fonction des budgets et demandes de chacun. Afin de l’exécuter dans les meilleures conditions, l’OSCAPE dispose de quatre commissions : communication et plaidoyer, sports et loisirs, santé, renforcement des capacités. Que se cache-t-il derrière ces mystérieuses commissions ? Explications.

Afin d’atteindre ses objectifs dans les meilleures conditions, l’OSCAPE dispose de quatre commissions…

Commission santé

Commission renforcement des capacités

Commission communication & plaidoyer

Commission sports & loisirs

La commission communication et plaidoyer, parler ensemble c’est parler plus fort.

C’est l’organe le plus récent de l’OSCAPE. Créée en 2019, cette commission vise à porter haut et fort les valeurs du réseau et de ses membres.
L’équipe de l’OSCAPE partait d’un postulat assez simple : beaucoup d’associations se donnent au quotidien pour la protection de l’enfance… Pourquoi ne pas ne pas parler d’une seule et même voix ? “L’union fait la force” comme on dit… Et la parole de 28 associations pèse davantage que celle d’une seule !
La mission première de cette commission est donc de mettre en œuvre les axes de communication décidés par les organes délibérants de l’OSCAPE. L’association cherche aujourd’hui à développer ses partenariats pour accroitre l’écho de son plaidoyer !

L’objectif ? Convaincre !

Dans le cadre de son action, l’OSCAPE a plusieurs cibles : le grand public mais aussi les autorités locales. D’abord pour faire connaître les actions du réseau auprès du plus grand nombre. La publicité qui en résulte peut-être source d’opportunités ! Des bailleurs et des associations peuvent décider de s’impliquer ou de rejoindre le réseau. Les citoyens, quant à eux, peuvent décider de s’engager en apportant un soutien technique, financier ou logistique aux structures qui agissent pour l’enfance vulnérable.

L’objectif de cette commission est aussi de sensibiliser les acteurs publics.  Faire prendre conscience à l’administration de l’impulsion donnée par l’OSCAPE et ses membres en matière de protection de l’enfance permet, à terme, de développer de nouveaux partenariats. En bref, Madagascar compte beaucoup d’associations de solidarité et de développement. Porter leur voix permet donc de gagner en impact et en visibilité.

Le forum des associations et l’anniversaire de la CIDE : deux rassemblements pour la protection de l’enfance.

Revenons sur deux évènements qui ont marqué l’année 2019 !

Le Forum des associations

Le principe ? Réunir les membres de l’OSCAPE ! Chaque association a un stand à disposition et met en place des animations. Durant deux jours, chaque personne intéressée peut venir assister et participer à des conférences ou des tables rondes. L’OSCAPE a à cœur d’inviter des professionnels reconnus pour éclairer au mieux sur les thématiques abordées. C’est l’occasion pour le réseau et ses membres de diffuser leurs valeurs et leurs actions auprès du plus grand nombre. Moment de rencontre, cet évènement est aussi là pour donner de la visibilité au dynamisme associatif d’Antsirabe… Les visiteurs bénéficient ainsi d’un panorama complet des projets en cours !

Chaque année, le Forum des associations est tourné vers une thématique précise :

  • en 2019 : sensibiliser à l’insertion professionnelle des jeunes,
  • en 2020 : mise en valeur du droit des enfants d’accéder à des loisirs et de s’amuser.

L’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

Lundi 19 novembre 2019, Antsirabe : les membres de l’OSCAPE se lèvent aux aurores pour rejoindre la capitale de l’Île Rouge, Antananarivo. Pourquoi un réveil si matinal ? Pour rejoindre l’évènement organisé par la Plate Forme de la Société Civile pour l’Enfance (PFSCE) en l’honneur des trente ans de la CIDE. Pendant deux jours, les associations œuvrant pour la protection de l’enfance étaient réunies pour diffuser leurs actions et rencontrer d’autres acteurs.

Au programme : expositions, ateliers, projections-débats, animations, etc… L’objectif était avant tout de sensibiliser le public aux droits de l’enfant. Même s’ils sont reconnus et protégés par l’ordre juridique international, leur efficacité reste limitée en raison de facteurs économiques, politiques et culturels. Ces journées étaient donc l’occasion de convaincre tout un chacun de militer et d’agir en faveur de l’effectivité de ces droits.

La Commission Communication et Plaidoyer, c’est vraiment la communication de l’OSCAPE. Elle est importante car elle permet de faire savoir au public que l’OSCAPE et ses membres existent. C’est dans cette commission que les associations peuvent s’exprimer et faire découvrir leurs travaux et actualités.

Personnellement, j’adore le Forum des Associations car je suis plongée dans son organisation. C’est un moment qui permet aux associations d’exposer leurs activités au public et à la ville : elles peuvent expliquer ce qu’elles font et quels sont leurs objectifs. En 2019, nous avons eu plus de membres, qui plus est très actifs, au sein de cette commission. C’est super car cela nous permet de bénéficier de plus d’aide au niveau de l’organisation du Forum ! 

Fanja

Reponsable des opération , OSCAPE

La commission communication et plaidoyer : un mégaphone pour l’OSCAPE !