Le samedi 14 décembre 2019, les associations OSCAPE et Grandir à Antsirabe organisaient leur spectacle de Noël. C’était l’occasion pour les enfants de se retrouver en musique, de chanter, de danser, ou de rire ensemble, tout simplement. Les salles étaient pleines et l’ambiance chaleureuse ! Retour sur un Noël sous les tropiques … Cette fois c’est Gauthier, volontaire fraichement arrivé à l’association, qui nous raconte cette journée !

Un matin pas comme les autres …

Le 14 décembre au petit matin, un air de Noël souffle sur Antsirabe. Les équipes locales sont sur le pont et s’agitent. L’organisation est parfaitement rodée ! Néanmoins, une légère tension reste perceptible : dans quelques heures à peine, l’OSCAPE lance le coup d’envoi de son spectacle. Puis ce sera au tour de Grandir à Antsirabe.

10h, Place de la Culture. 11 associations sont réunies dans la grande salle pour célébrer Noël avec l’OSCAPE autour du thème « Noël autour du monde ». L’endroit est plein à craquer : des dizaines d’enfants sont venus assister au spectacle ! Les murs de la Maison de la Culture sont embellis d’étoiles et de boules de Noël… L’équipe de l’OSCAPE n’a pas lésiné sur les décors !

Entrée en scène pour les enfants de l’OSCAPE !

Soudain, les enfants montent sur la scène encadrée de grands rideaux pourpres. La musique retentit et les spectateurs se lèvent comme un seul homme ! Tous semblent connaître la chorégraphie sur le bout des doigts ! À croire que ce n’est pas la première fois qu’ils dansent ensemble. 😉

C’est maintenant au tour des percussionnistes en herbe d’entrer en scène. Les enfants arrivent avec leur Djembé sous le bras… Certains sont à peine plus grand que l’instrument dont ils s’apprêtent à jouer mais ils ne se dégonflent pas ! Ils portent des serre-têtes rouges assortis de vraies plumes (je me disais bien que quelques poules avaient disparues) : c’est avec un style de petit indien qu’ils entament leur prestation. Alors que le son des tam tam résonne harmonieusement dans la salle, on peut entendre des « Tsara be »* en cascade… Puis le public frappe dans ses mains au rythme de la musique.

* “Très bien” en Malgache 

« Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver… »… Le père Noël fait son entrée sur scène : les enfants du public se redressent ! Pas de traineau à l’horizon, ni de rennes d’ailleurs. Mais il enchaine les pas de danse comme un pro du break danse, accompagné d’autres jeunes de la ville ! Certains jonglent avec des cerceaux ou des balles, d’autres agitent des rubans. Après cette introduction remarquée, de nouveaux enfants se présentent face au public. Les représentations théâtrales se succèdent en musique et sans accroc : le travail fourni finit par payer !

Leur attention est vite attirée par un groupe de jeunes filles en robe jaune et rose qui s’apprête à monter sur scène. Les danses s’enchaînent au rythme de la musique Malgache… Les couleurs vives des vêtements qui s’agitent ont vite fait de réchauffer la salle et les cœurs !

À peine les dernières danses achevées que les cloches de la cathédrale sonnent 12h : les estomacs s’agitent … Il est temps de faire un break et d’aller reprendre des forces ! Les enfants du Centre d’Hébergement Temporaire (CHT) de Grandir à Antsirabe se regroupent Place de la Culture pour aller manger dans une gargote non loin d’ici, avant d’attaquer l’après-midi.

Reprise avec le spectacle de Grandir à Antsirabe …

Il est 13h30 lorsque nous arrivons à l’Alliance Française d’Antsirabe pour le deuxième spectacle de la journée… Celui des jeunes du CHT ! L’organisation semble bien huilée : Pamella, Noro et Armonie préparent la scène comme de vraies cheffes d’orchestre, Faranah, le photographe, repère de futurs points de vue, le roll-up est déplié et l’étoile de Noël suspendue au-dessus de la scène ! Sur le côté, le sapin de Grandir à Antsirabe est bien en place. Un peu en retrait, DJ Toky règle ses platines : tout semble fonctionner ! 

Noro missionne deux d’entre nous pour une tâche acrobatique : attacher la banderole au balcon !

Les enfants arrivent enfin et semblent tout excités ! Ils nous « check » les uns après les autres, le sourire aux lèvres. Le cadre colle à merveille avec le thème : Les murs de la salle, tout comme la robe de Pamella et le T-shirt de Roger, l’un des enfants du CHT, brillent d’un rouge vif !
Le meilleur pour la fin : la distribution des chapeaux de Noël (et oui, c’est aussi ça Noël sous le soleil des tropiques…) !

Haut les coeurs ! 

Une fois le public accueilli, les premiers artistes montent sur scène. C’est une chanteuse qui ouvre le bal en poussant d’emblée les spectateurs à applaudir en cœur… Puis c’est aux enfants de Grandir à Antsirabe de donner de la voix et de nous faire partager leurs talents de danseurs ! 

Soudain, les percussionnistes entrent dans la place et nous font vibrer au son de leurs Djembés. Noro est comme absorbée par son instrument ! Marion, quant à elle, semble tout donner pour ce moment lourd de sens : c’est sa dernière performance aux côtés des enfants avant son départ.

C’est toute l’équipe de Grandir à Antsirabe qui monte sur scène pour l’acte final… L’hymne de l’association retentit dans la salle de l’Alliance pour une dernière danse. Les habitués connaissent la chorégraphie par cœur ! La musique s’achève après un lancer de chapeaux franchement réussi et les plus gourmands courent vers le bar pour prendre le gouter… Quoi de mieux qu’un jus de fruit bien frais pour fêter cette belle réussite ?

Quelques mots des chefs d’orchestres…

Pour terminer, je suis allé voir Yann et Pamella pour un petit débriefing. Ils m’ont livré leurs impressions sur cette journée.

Yann, volontaire appui communication & plaidoyer à l’OSCAPE« C’était très chouette ! Étonnamment on était à l’heure… Ce qui n’est pas toujours le cas à Mada ! C’était génial d’avoir toutes les associations réunies… Mention spéciale pour la qualité des costumes, tout le monde a vraiment joué le jeu. Les participants ont été respectueux des lieux et les bénévoles ont réalisé un travail exceptionnel ! Encore merci à eux. On a déjà hâte de refaire ça l’année prochaine. C’est la première année avec une thématique et c’était vraiment sympa ! Les autorités nous ont mis à disposition la Maison de la Culture et nous ont remercié pour notre travail : c’est une reconnaissance qui fait plaisir ! »

Pamella, responsable communication et partenariats pour Grandir à Antsirabe « On était pas très à l’heure et ça m’a un peu stressé ! Mais à part ça les enfants ont pris plaisir à la fête ! Ils ont joué le jeu à fond ! Chant, chorégraphie, récitation tout était au point ! Ils ont vraiment très bien préparé leurs prestations. Ça c’était super ! Malgré la coupure d’électricité le public nous a encouragé avec des applaudissements ! Ça fait vraiment plaisir. Le spectacle était vraiment varié en termes de performances ! Le goûter était top ! Il y avait des jus de fruit à gogo ! Pour conclure l’ambiance était top, le public aussi, les enfants se sont bien amusés et moi aussi (rire) ! »

Un air de Noël souffle sur Antsirabe