Comprendre pour mieux agir #8

Afin de mieux comprendre la problématique des Enfants des Rues, nous avons mis en place une série de documents disponibles dans notre Centre de ressource en ligne. Ces clés de compréhension, rédigées grâce au Samu Social International visent à vous donner les éléments de base pour mieux appréhender les problématiques de l’association. Il s’agit malgré tout d’un sujet complexe et mouvant, évoluant avec le temps et selon les territoires d’actions.

#8 : VIE EN RUE ET MODIFICATION DU RAPPORT AUX AUTRES

 

Vous n'arrivez pas à voir l'image ? Cliquez ici :

La 2e stratégie de survie d’un enfant lorsqu’il arrive en rue est le regroupement.

Comme nous avons déjà vu dans la clé de compréhension n°3, la formation de ce groupe implique la définition du rôle de chacun dans le groupe (= une nouvelle identité) et la mise en place de lien d’exploitation en échange de la sécurité.

Lire aussi :  Clés de compréhension #3 : Survivre en rue ?

En effet, le leader, qui est souvent celui qui connait le mieux la rue, donnera l’illusion de sécurité en contrepartie d’exploitation économique et/ou sexuelle (racket, vol, obligation d’aller mendier, violences…). Mais même si ce lien est tyrannique, il constitue une forme de sécurité pour le jeune et ce dernier va se sentir en danger si ce lien est brisé.

De plus, l’enfant est méfiant envers l’adulte :

  • suite aux traumatismes familiaux avant la rue,
  • amplifiée par les violences contre lui venant des autres qui ne sont pas de la rue : des violences de stigmatisation, de rejet, d’indifférence (clef de compréhension n°4).
    L’adulte n’est donc pas considéré comme une personne de confiance.
Lire aussi :  Clé de compréhension #4 : La rue, un contexte de violences

Que faire alors dans la prise en charge ?

Construire une relation de confiance avec ces enfants : qu’ils aient confiance en l’association + qu’ils sentent que l’association a confiance en eux. L’objectif = devenir une personne ressource.

Pour construire cette relation, il faut :

  • du temps et des rencontres régulières avec l’enfant, durant lesquelles on discutera de choses simples avec lui (« comment s’est passée ta journée ? »).
  • de l’empathie, de l’attention et de l’affection de la part de l’éducateur.

+ considérer toutes ses demandes, pas forcément d’y répondre positivement mais d‘y répondre.

Mais c’est aussi l’affaire de tous, tout simplement en considérant ces enfants quand on les rencontre, en les saluant et pourquoi pas en discutant de temps en temps avec eux.

L’objectif ? Construire un lien de protection avec eux, un lien capable de rompre le lien “sécuritaire” qu’ils ont avec l’un des membres du groupe.

Paroles du slam des enfants des rues (FR et MG)

Les enfants des rues de notre Centre d’Hébergement Temporaire à Antsirabe ont travaillé pendant plusieurs semaines pour enregistrer un slam : atelier de rythme, d’écriture…
Découvrez les paroles en français et en malagasy.

Clé de compréhension #8 : Vie en rue et modification du rapport à l’autre