Pratiquer une activité physique et sportive est l’un des droits fondamentaux reconnus par la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, au même titre que la santé et l’éducation.

Ce droit s’applique à tous les enfants du monde. Grandir Ailleurs est particulièrement concerné par la situation à Madagascar, pays dans lequel l’association soutient des projets de protection de l’enfance.

Les bienfaits du sport

icone roue Développement psychomoteur

Le sport est un élément important pour le développement psychomoteur d’un enfant. Il favorise son développement musculaire et améliore son équilibre, sa coordination et la précision de ses gestes. Il permet également à l’enfant de prendre conscience de son corps et de le percevoir dans l’espace.

Pour les enfants en situation vulnérable, il peut s’agir d’un moyen de s’approprier ou se réapproprier leur corps : certains événements traumatiques, comme des violences physiques ou sexuelles, peuvent avoir perturbé leur rapport au corps, à leur corps (lire + : vie en rue et modification du rapport au corps).

icon yoga Bien-être et épanouissement

Jouer, s’amuser, se défouler grâce au sport participe au bon développement physique, psychologique et social d’un enfant, à son bonheur et à son bien-être.  

Les activités sportives permettent aux enfants, et particulièrement à ceux en situation vulnérable, d’évacuer l’angoisse et de mettre de côté un quotidien difficile.

Apprentissage, éducation

Le sport véhicule de nombreuses valeurs comme le respect de l’autre et des règles, la discipline, le jeu d’équipe, le fair-play et l’entraide. Les enfants apprennent également à gérer la frustration, celle d’avoir à attendre leur tour pour jouer, par exemple ; ou à respecter les horaires.

Pour les enfants agités comme peuvent l’être les enfants en situation vulnérable, faire du sport les aide à libérer leur trop-plein d’énergie. Ils apprennent également à se maîtriser et à écouter les règles.

“Sur la touche, les “grands” trépignent, ils ont tellement hâte de jouer ! Apprendre à composer avec son impatience et sa frustration, voilà un premier enseignement intéressant. Pendant ce temps, sur le terrain, c’est l’anarchie ! Les joueurs se ruent sur le ballon et courent dans tous les sens ; les règles expliquées quelques minutes auparavant se sont envolées loin, très loin dans le ciel bleu d’Antsirabe…

Leur vie en rue n’a pas habitué ces enfants à se plier à des contraintes : sur le terrain, c’est flagrant. L’arbitre signale une “main”, un joueur lui répond : “dans notre jeu, il n’y a ni main ni faute ! Allez, on continue !”… Ce qui n’est pas vraiment du goût des éducateurs, attentifs à maintenir le cadre ! À côté de cela, c’est un plaisir de les voir se prendre au jeu, se défouler et s’amuser ensemble.”

Extrait de l’article Du football pour les enfants du CHT

icon sport Socialisation

Le sport est également un très bon outil de socialisation : cela passe d’abord par le respect de l’autre : du coéquipier, de l’adversaire, de l’arbitre…

Par ailleurs, partager un objectif commun, trouver sa place dans un groupe et communiquer avec les autres sont autant d’apprentissages liés à la vie en société.

Les équipes ont même été conçues de manière à ce que des enfants qui se chamaillent au CHT se retrouvent à devoir jouer ensemble : au début, on sent la réticence à se passer le ballon… Mais, pour résister aux attaques de l’équipe adverse et marquer un but, pas le choix : il faut dépasser les querelles internes ! A tel point qu’à la mi-temps, ce sont de vraies équipes professionnelles qui, chacune dans son coin, mettent au point leur stratégie.”

Extrait de l’article Du football pour les enfants du CHT

Sensibilisation à d’autres sujets

L’organisation d’une activité sportive permet de sensibiliser les enfants à la discrimination (handicap, différence…), à des pratiques d’hygiène et de faire de la prévention sanitaire. Dans une ambiance décontractée, le message est plus facile à faire passer.

À Antsirabe, nos associations partenaires s’engagent… 

Danselarue : une activité hebdomadaire dans les quartiers d’Antsirabe

Chaque semaine, l’activité DanselaRue organisée par l’association locale Grandir à Antsirabe offre aux enfants des rues un lieu d’expression corporelle : c’est le moment pour eux de se défouler !

Les activités ont lieu en journée et dans des endroits différents chaque semaine, afin que tous les enfants en situations de rue d’Antsirabe puissent en bénéficier. Cela permet également de les éloigner de certaines activités liées à la rue, comme la mendicité, par exemple.

Cette activité de groupe dansée apporte un espace d’expression corporelle aux enfants en situations de rue. Des intervenants extérieurs peuvent également venir ponctuellement, avant ou après la session DanselaRue, délivrer un message éducatif aux enfants présents.

 Du foot pour les bénéficiaires du CHT de Grandir à Antsirabe !

Les enfants bénéficiaires de l’association Grandir à Antsirabe sont des enfants vivant ou ayant vécu dans la rue.

Dans la rue, les repères et codes fondamentaux se déconstruisent, d’autres codes les remplacent (liés en partie aux logiques de survie mises en place en rue). Le quotidien en rue a un impact profond sur le développement de l’enfant : progressivement, il voit son rapport au temps, à l’espace, aux autres et à lui-même se modifier, au fur et à mesure qu’il vit dans la rue.

En intégrant le Centre d’Hébergement Temporaire de Grandir à Antsirabe, les enfants et les jeunes se réapproprient, petit à petit, les repères perdus. Grâce, notamment, à un accompagnement quotidien des éducateurs et à la mise en place d’activités adaptées : alphabétisation, dessin, musique, causeries… Et sport !

Selon le Samusocial international : “l’organisation de jeux, d’activités culturelles et artistiques, permet de sortir l’enfant ou le jeune de la logique de survie en rue qui ne lui laisse que très peu de temps pour les activités ludiques. Ce type d’activité peut parfois, mieux que la scolarité ou l’apprentissage, susciter un désir d’insertion, de sortie de rue”.

 L’événement “Sport pour tous” organisé par l’OSCAPE

L’OSCAPE, plateforme regroupant les associations agissant pour l’enfance vulnérable à Antsirabe, organise chaque année l’événement “Sport pour tous” au profit de ses bénéficiaires et associations membres. C’est l’occasion, pour tous les enfants des associations d’Antsirabe, de se rencontrer et de profiter des activités organisées tout au long de la journée. En effet, l’événement se veut inclusif et intègre des handisports ainsi que des équipes mixtes, pour qu’aucun enfant ne se sente marginalisé. Ainsi, il permet notamment de déstigmatiser les enfants vulnérables en favorisant la rencontre avec d’autres enfants n’appartenant pas au même environnement social et/ou culturel.

Moment de partage et de convivialité, le “Sport pour tous” porte des valeurs qui nous ressemble et que nous pensons fondamentales : fair-play, travail à un objectif commun et solidarité.

Football, danse, judo ou tennis… Pratiquer un sport, quel qu’il soit, permet aux enfants de s’amuser, de rire, de se faire des amis, de respecter les autres et eux-mêmes, de se rassembler et d’effacer leurs différences. Pour les enfants en situation vulnérable, le sport est tout autant un moment de détente et de plaisir qu’un outil éducatif permettant de retrouver des repères et des codes perdus.

Spectacle Ara Dalana #5 : du djembé à la folie collective, il n’y a qu’un pas de danse !

Spectacle Ara Dalana #5 : du djembé à la folie collective, il n’y a qu’un pas de danse !

Le mercredi 2 octobre 2019 s’est tenue la 5e représentation du « Spectacle Pour tous », deuxième de la « cuvée 2019 », organisée en partenariat avec Aeôna et Les Amis des Enfants du Monde. Après une belle première édition en juin, les petits musiciens du Centre d’Hébergement Temporaire de Grandir à Antsirabe nous ont présenté leurs nouvelles danses et mélodies de djembé.

lire plus
Et un, et deux… Et trois Sport Pour Tous !

Et un, et deux… Et trois Sport Pour Tous !

Forte du succès des éditions 2017 et 2018 de l’évènement, l’association OSCAPE a remis le couvert avec sa troisième édition de Sport Pour Tous qui s’est déroulée du mardi 24 au vendredi 27 septembre 2019 derniers à Antsirabe.

lire plus

Les bienfaits du sport pour les enfants en situation vulnérable